A white rectangle is like a blank page on which we can write, draw or imagine everything.
In an Yves Delorme linen, I have chosen to create a dressing gown.
Sober and elegant, the dressing gown plays with Yves Delorme’s luxurious drapes. A very simple tie allows “White page” to be worn in various ways.
To store this finery, we have imagined a lamp on which we intall our dressing gown. The fabric’s curls will then form a sophisticated, shifting and discreet decoration.
When the lamp is lit the fabric reveals its secrets, its stitches, the quality of Yves Delorme’s weaving, the fine embroyderies. The fabric’s transparency offers a very nicely softened lightning. The shadows and the light play together and the linen becomes enthralling and artistic.

Un rectangle blanc est comme une page vierge,
sur laquelle on peut tout écrire, tout dessiner, tout imaginer.
Dans un drap Yves Delorme, j’ai choisi de créer une robe de chambre à la fois originale et classique, qui peut devenir un abat-jour. Sobre et élégante, la robe de chambre joue sur les luxueux drapés d’Yves Delorme. L’attache très simple permet de varier les manières de la porter. Pour ranger cette parure, inutile de la pendre à un cintre. J’ai conçu une lampe sur laquelle on installe sa robe de chambre. Les volutes du tissu forment alors une décoratio raffinée, mouvante et discrète. On allume la lampe et le tissus révèle ses secrets, ses points, le tissage propre à Yves Delorme, les broderies fines. La transparence du tissu offre un éclairage tamisé très agréable. L’ombre et la lumière se répondent. Le drap devient alors captivant et artistique.

Project in collaboration with Pierre-Julien Adam

© Copyright Mathilde Guillerot 2012